Les amants de Françafrique, une histoire de la colonisation

Publié le 6 Novembre 2008

 

"Les amants de Françafrique » est le fruit d'une rencontre de la compagnie GITHEC (Groupe d'Intervention Théâtrale et Cinématographique) avec des demandeurs d'asiles. Cette compagnie, constituée de professionnels du spectacle, a pour particularité de toujours donner la parole aux exclus et aux laissés pour compte dans diverses productions artistiques.

« Les amants de Françafrique » aborde la question de l'histoire coloniale et post-coloniale au travers de l'histoire intime d'un couple déchiré et de son environnement.

C'est une épopée tragi-comique que nous donne à voir la compagnie GITHEC. L'histoire est parfois absurde cruelle et hermétique. Les fossés entre les pays sont parfois difficiles à franchir, à l'image de cette réunion diplomatique où les hauts dirigeants se parlent sans réellement communiquer, ou encore comme dans la scène finale, dans laquelle les deux amants d'un bord à l'autre d'une rivière se se veulent sans s'approcher l'un de l'autre et finissent par se séparer.

 

L'association Survie a ensuite animé un débat autour de la représentation. L'association s'est d'abord constituée dans le but d'agir sur les problèmes de faim dans le monde. C'est en approchant le sujet qu'elle s'est rendue compte que ces problèmes provenaient d'abord de blocages politiques. Survie organise donc des campagnes d'information et d'interpellation auprès des citoyens et des élus pour faire changer les mentalités et éventuellement les situations.

« Les amants de Françafrique » parle de refoulement, de corruption, de conflits France-Afrique, d'ethno-centrisme. Un appui intéressant pour l'association, pour échanger sur ces thématiques et continuer son action de sensibilisation.

La pièce a été entre autre jouée du 29 octobre au 3 novembre 2008 à l'Ecole Marcel Cachin à Pantin.

Crédits photo : FOL 93

 

Rédigé par fol 93

Publié dans #Les associations affiliées

Repost 0
Commenter cet article