NON au contrôle génétique de l'immigration

Publié le 25 Septembre 2007


Après les quotas d'expulsion fixés aux préfets, après un projet de loi qui durcit à nouveau les conditions d'entrée sur le territoire, l'amendement Mariani, qui propose de fonder le droit au regroupement familial sur des tests ADN, vient ajouter au caractère inhumain de la politique migratoire menée par la France.

Tout pays a le droit de contrôler ses frontières. Mais ce droit souverain s'inscrit dans un cadre plus large, qui est celui du respect des droits fondamentaux de la personne humaine, et des textes qui constituent le socle des lois républicaines. De ce point de vue, l'amendement Mariani constituerait un écart grave s'il était adopté, car il reviendrait à soumettre les étrangers à une mesure d'exception, totalement contradictoire avec les textes qui régissent en France la bioéthique et le respect des libertés.

En effet, les lois bioéthiques prévoient qu'en France, seule une saisine judiciaire permette de réaliser des tests génétiques destinés à établir la filiation. Car rien dans la loi ne lie l'existence de la filiation à une réalité biologique. Accepterait-on une loi qui impose à tous un test génétique pour bénéficier d'une succession ? Si nous refusons une conception aussi réactionnaire de la famille pour nous-mêmes, alors nous ne saurions soutenir une loi qui impose ce même teste aux étrangers pour bénéficier du regroupement familial.

Le droit de vivre en famille est un droit humain fondamental, et nous devons refuser que la peur de la fraude ou le désir de satisfaire l'opinion soit mis au-dessus du respect  de ce droit.

La Ligue de l'enseignement, à travers le texte « huit propositions pour une nouvelle politique de l'immigration », défend une autre approche des questions migratoires, une approche qui ne soit pas centrée sur le court terme et sur les enjeux de politique intérieure, mais au contraire une approche durable, ouverte sur les problèmes du monde, et respectueuse des droits fondamentaux.


www.laligue.org/ligue/articles/index.asp?rub=preclai0005&anc=art4269

Rédigé par fol 93

Publié dans #La Ligue Prend Position

Repost 0
Commenter cet article