ANGI, quand les enfants exposent !

Publié le 31 Janvier 2012

2012 0034

 

 Le vendredi 20 janvier, le web-reporter de la Ligue de l'enseignement - FOL 93 s'est rendu à un vernissage dans les locaux de l'Association de la Nouvelle Génération Immigrés (ANGI). Situé au coeur d'Aubervilliers, les locaux de l'association se nichent dans une allée de la cité de la Maladrerie. Ce qui semble n'être de l'extérieur qu'un petit local aux fenêtres recouvertes d'illustrations combine en fait salle de classe et lieu d'exposition. La salle d'exposition qui ne fait pas moins de 250 m², a accueilli plus de 1700 oeuvres durant la dernière décennie.
 
ANGI propose aux enfants 2012 0037et jeunes du quartier de nombreuses activités. Parmi elles, des ateliers d'écriture, de théâtre et d'art plastique d'arts qui accueillent les enfants de 6 à 14 ans. Les quarante enfants de l'atelier d'arts plastiques exposent leur oeuvres jusqu'aux 2 mars 2012. Différentes formes d'arts plastiques sont exposés :  des photographies (portrait réalisé par Manuel Brulé) et des dessins ainsi que quelques sculptures. Les oeuvres ont été réalisées sur le thème "Moi et l'autre" et présentent pour la plupart des motifs inspirés de la silhouette humaine.
L'ateliers d'écriture n'était pas en reste face à celui d'art plastique puisque des exemplaires de "l'Angi junior" était mise en vente par des membres de l'association

 L'Angi Junior, le journal des enfants destiné aux adultes

 

Le mensuel réalisé par les enfants participant aux ateliers d'écriture d'ANGI,

"l'Angi Junior", a été mis en vente durant le vernissage.
L'Angi Junior contient des textes et des illustrations réalisés par les enfants à destination des adultes. Les textes interpellent les lecteurs sur le cadre de vie, en particulier la dégradation de l'espace commun dans le quartier de la "Mala". Il aborde différents sujets en rapport avec le cadre de vie sur des thèmes tels que "on aime et on aime pas". " Il s'agit surtout de sensibiliser les lecteurs à la dégradation de notre cadre de vie" déclare Mr Hertelli, directeur de l'association à propos de l'Angi Junior.

 

2012 0038

Art'O un choix sociétal

 

Parmi les 5 expositions annuelles de la galerie Art'O, une est consacré aux créations des enfants du quartier. Le reste de l'année ce sont des artistes professionnels qui exposent leurs créations. Grâce à son implantation sur le quartier, ANGI parvient à attirer à ses expositions un public initié aussi bien que novice dans la culture artistique.
 "Il y une soif d'art dans ce quartier" affirme Hamouda Hertelli " mais les gens n'ont pas l'habitude de quitter le quartier, alors il faut amener l'art auprès d'eux. Les premiers contacts avec les oeuvres ne sont pas toujours faciles, en particulier pour les peintures abstraites, mais les gens s'habituent. Et il y a un puissant respect pouCopie de IMG 0039r la création."
 

 

 

 L'installation de cette galerie d'art au milieu de la cité de la Maladrerie manifeste de la volonté de l'association d'apporter une culture artistique aux habitants. Pour l'ANGI, la galerie Art'O participe à un projet de démocratisation de l'art, c'est un lieu d'échange culturel. Elle vise à apporter aux habitants un esprit critique et à les rapprocher des professionnels. . Après le 2 Mars la salle servira à nouveau à exposer les créations des artistes professionnels mais jusque là elle appartient aux enfants du quartier.

2012 0045 

Rédigé par FOL 93

Publié dans #Les associations affiliées

Repost 0
Commenter cet article