Jouons la carte de la fraternité 2014

Publié le 25 Avril 2014

 

Jouons la carte de

la fraternité

2014

 

 

Jouons la carte de fraternité : c'est un concept simple qui permet aux plus jeunes de s'exprimer sur les thématiques du racisme et des discriminations par le biais de l'écriture.

Des milliers de cartes postales sont envoyées, comme des bouteilles à la mer, le 21 mars, Journée mondiale de lutte contre le racisme.

Chaque « auteur » choisit au hasard un destinataire dans l'annuaire de son département et lui envoie le message de fraternité qu'il souhaite partager.

 

Cette action fait partie intégrante du projet « éducation à la différence », elle est proposée chaque année par la Ligue de l'enseignement-FOL93 à toutes les structures scolaires et périscolaires de la Seine-Saint-Denis.

 

Les six cartes postales sont illustrées par des photographies d'Aimée Thirion et d'Olivier Touron (photos disponibles dans l'album photos). Cela permet d'ouvrir le dialogue avec les enfants et les jeunes, sur les thématiques représentées par ces photos. La lecture d'image et le travail d'écriture permettent de stimuler le sens critique ainsi que le questionnement de soi.

 

Afin d'accompagner les participants dans la rédaction des cartes postales, notre association a mené une quinzaine d'ateliers d'écriture. Des séances au cours desquelles les intervenants de la Ligue de l'enseignement-FOL93 sensibilisent les participants sur ces thèmes primordiaux et amènent les « jeunes auteurs » à transcrire leurs pensées et opinions par le biais de « jeux d’écriture ».

 

« Jouons la carte 2014 » c'est 24 villes participantes au sein du département, 45 structures, 2860 cartes commandées, un millier de textes rédigés et à ce jour une centaine de réponses .

 

Pour honorer les belles et touchantes productions écrites et des jeunes un recueil sera édité au cours du mois de mai. Pour cela toutes les structures participantes et les auteurs des textes ont été conviés au comité de sélection qui s'est tenu le mercredi 9 avril, à Bobigny, dans les locaux de l'école Paul Eluard.

Matinée au cours de laquelle les jeunes ont sélectionné les textes qui apparaîtront dans le recueil 2014 et ont partagé un déjeuner convivial !

L’action « Jouons la carte de la fraternité » touche à sa fin, nous tenions à remercier les structures participantes et féliciter les jeunes pour leur implication!

educ-diff 1545

 

 

 

Voici quelques productions écrites et réponses :

 

Textes

Réponses

Bonjour Madame, Monsieur,

Tout d’abord, j’aimerai que l’on soit égaux car nous sommes tous

 

des êtres humains.

Un jour on vit, un jour on meurt. Donc ne jugez pas les gens pour leurs différences, ne les rejetez pas par rapport à le

 

ur origine.

Restons fort pour lutter contre les discriminations car les injustices sont nombreuses dans ce monde, il faut arrêter cela.

Ignorons la peur même si on pleure car nous serons tous unis un jour.

 

 

Mailly, 4e Segpa, Collège Louise Michel, Clichy-sous-bois

Chère Mailly,

Comme tu le dis, il n y a pas de différence. Malheureusement le cœur de l'homme est tortueux et a peur de la différence. Mais ensemble nous pouvons changer ces mauvaises pensées.

A méditer : La meilleure couleur de peau est celle qui ne rougit pas de ce qu'elle est.

Bon courage pour tes études.

Georges

Pour Mailly, 4e, Collège Louise, Clichy-sous-Bois

 

 

 

 

 

L’égalité, la fraternité, la liberté, la tolérance, la lutte contre le racisme sont les 5 droits de l’homme.

 

 

Ce sont les droits que les Français ont accepté.

Nina, CM2b, Ecole Jean Jaurès, le Pré-Saint-Gervais

 

 

 

 

educ-diff 1556

 

 

Bonjour Nina,

Je pense que tu voulais plutôt parler de la liberté de vivre sans avoir à subir le racisme ! Mais oui, l'égalité, la fraternité, la liberté et la tolérance sont des valeurs que la France s'est donnée. Mais il n'existe que parce que chaque personnes les fait vivre dans des petites choses de tous les jours comme par exemple de toujours considérer les différences comme des choses intéressantes et rigolotes et pas comme des choses qui font peur.

C'est en faisant attention à tout ce qui nous entoure, tes copains de classe comme une personne que tu croises dans la rue, que l'on peut faire vivre et construire les droits de l'homme.

Cela semble difficiles mais en réalité les enfants sont les meilleurs pour ça, alors je n'ai aucun doute que tu y arriveras aussi !

Merci pour ta carte,

Lise

Nina, CM2b, École Jean Jaurès, le Pré-Saint-Gervais

 

 

A très bientôt pour « Jouons la carte 2015 » !

 

educ-diff 1546

 educ-diff 1565

 

 

 


Rédigé par FOL 93

Publié dans #Jouons la carte de la fraternité

Repost 0
Commenter cet article