Nous jouons la carte de la fraternité !

Publié le 24 Février 2015

 

Frontière

La campagne 2015 de Jouons la carte de la fraternité est un vrai succès !

37 structures y participent cette année, englobant ainsi une vingtaine de villes de la Seine-Saint-Denis.

 

Le 21 mars, Journée internationale de lutte contre les discriminations raciales, plus de 2400 cartes postales seront envoyées. Elles comporteront  des messages de fraternité et de solidarité écrits par des enfants et des jeunes, et seront disctribuées au hasard de l'annuaire du département.

 

Voici le texte de Mari-Anne, élève au Pré-Saint-Gervais :

 Jouons la carte de la fraternité

Jouons les dés de la liberté

Jouons les dominos de l’égalité…

Pour une France plus juste,

Pour une France plus douce,

Pour vivre heureux et ensemble au sein

D’une même Patrie Fraternelle !

 

Pour parvenir à l'écriture de ces textes, les animateurs et animatrices de notre équipe se déplacent à la demande des structures, qui vont de l'accueil de loisirs maternelle à des classes de primaires, collèges et lycées, pour faire des ateliers d'écriture. Nous intervenons dans 18 structures cette année : accueils de loisirs, centres sociaux, écoles primaires, collèges, lycées ou encore Maisons de quartier. En tout, ce sont une trentaine d'interventions que mènent nos animateurs.

Ces ateliers consistent en un temps de discussion et de débat sur les discriminations puis des jeux d'écriture sont mis en place afin d'arriver au texte final.

 

Par exemple, nous avons rencontré une classe de 5e du collège Joliot Curie.

Pour débuter, nous avons discuté du terme "discriminations" et de ce quil recouvrait. Ensuite, nous avons affiché les différentes photos des cartes afin que les élèves puissent les regarder, se les approprier et en tirer éventuellement des idées ou simplement des mots évocateurs pour eux. La photo "Bidonville" fonctionne bien dans ce contexte :

Bidonville

 

Afin dêtre sûrs qu'ils soient à l'aise et détendus avec l'écrit, nous avons ensuite partagé plusiers jeux d'écriture. Les élèves étaient alors prêts à écrire un texte de fraternité ayant pour thème la lutte contre les discriminations.

 

 

Rédigé par FOL 93

Publié dans #Education à la différence

Repost 0
Commenter cet article