RENCONTRE REGIONALE DES JUNIORS ASSOCIATIONS D'ILE DE FRANCE 2012

Publié le 4 Mars 2013

Rencontre-regionale-JA-2012 3176

La rencontre régionale des Juniors Associations d'Ile de France a eu lieu le Mardi 6 novembre 2012 à l'espace Francis Delage à Asnières-sur-Seine (Haut-de-Seine). Elle a permis aux JA des différents départements de se réunir, d'échanger et de partager un moment festif. Plusieurs JA de Seine-Saint-Denis sont venues montrer le dynamisme du département. Parmi elles, FASO (France Afrique SOlidarité), A la découverte du monde, Soul Givers, United CJF, Mod'elles... 

 

La matinée a été rythmée par les animations : stand "Stop aux clichés des jeunes" de l'ANACEJ (Association Nationale des Conseils d'Enfants et de Jeunes), double dutch, jeux géants, démonstration de hip-hop... Mais l'après-midi était plutôt à l'échange de pratique et d'expérience. Pendant que les accompagnateurs des JA échangent entre eux, les Juniors Associations se regroupent en thème pour mieux aborder les spécificités :  danse, sport, vacances autonomes, musique, médias, théâtre, animations locales et solidarité internationale.

 

Ces échanges permettent également aux Juniors Associations de confronter leurs projets respectifs. Dans le groupe Rencontre-regionale-JA-2012 3314Solidarité Internationale, la JA "La défense des défenses" qui œuvre pour la protection des éléphants en Afrique, attire l'attention des jeunes. "Pourquoi protéger les éléphants ?", s'interroge l'un d'eux. La Junior Association explique la situation de ces animaux face aux braconniers. Gérard Prigent de la Ligue de l'enseignement du 94 qui a animé ce groupe de réflexion a remarqué la "grande diversité" de JA tant en âge qu'en termes d'objectifs. Une manière de constater à quel point les initiatives des JA sont multiples et différentes.

 

Dans le groupe plus spécifique des danseurs et des JA culturelles, on s'interroge sur la difficulté d'obtenir une salle pour les répétitions. Soul Givers (photo de gauche) dont l'objectif Rencontre-regionale-JA-2012 3393est de propager la culture hip-hop témoigne : une salle leur était réservée jusqu'à ce que les responsables leur retirent sans réel pré-avis. Du coup, l'animatrice pose la question : "Comment être pris au sérieux ?" Les jeunes répondent qu'il faut "prendre des initiatives, être ponctuel, être soi-même..." Un autre montre l'intérêt de "se rapprocher des services jeunesse qui ont des contacts pour ouvrir des portes."

 

Soul Givers trouve notamment que ces échanges permettent "d'apprendre des erreurs des autres pour mieux faire". "On a vu comment des jeunes de 12 ans se sont impliqués et sont motivés dans leur projet. Cela nous motive encore plus, nous les aînés." D'autres difficultés ont également été soulevées : la recherche de subventions, le consensus dans un projet collectif, l'engagement des bénévoles, la capacité de la JA à intégrer des nouveaux, l'implication des accompagnateurs, etc..

Rencontre-regionale-JA-2012 3351Comme point d'orgue à la rencontre, la scène a été mise à disposition des jeunes souhaitant présenter leur talent et leur projet au public. Si Soul Givers s'est offert une improvisation sur scène pour le plaisir des amateurs hip-hop, FASO a présenté leur projet de centre de formation d'agriculture solidaire au Burkina Faso (photo de gauche). Du rap, du cirque, de la danse... Les Juniors Associations ont de l'énergie à revendre et ils le montrent.

 

 

Crédits photo : Ligue de l'enseignement-FOL 93

Rédigé par FOL 93

Publié dans #Les juniors associations

Repost 0
Commenter cet article