Une semaine de formation BAFA

Publié le 29 Juin 2012

Du 23 au 30 juin 2012, la Ligue de l’enseignement-FOL 93 a organisé et animé un stage de formation générale du BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur). Il s'est déroulé dans les locaux du Parc Interdépartemental des Sports de la Courneuve. Le groupe était constitué de treize personnes prêtes à s'engager dans l'animation volontaire.

 

La formation BAFA est constituée d'un stage de formation générale, puis d'un stage pratique et enfin d'un stage d'approfondissement. L’objectif de cette semaine est d’obtenir les acquis théoriques nécessaires à tout animateur. Avec précision, on aborde le rythme d’une journée d’un enfant. Pas question, en effet, de lésiner sur les pauses ni de les surmener. Les besoins alimentaires, les outils pédagogiques mais aussi la gestion de conflits sont autant de thèmes auxquels un animateur doit être avisé. Mais loin des longs discours, les stagiaires sont invités à participer activement en s’essayant, dans des mises en situation (appelés aussi « projets ») face aux autres. Autant de moments qui feront l'objet d'évaluation, mais aussi de moments pour se familiariser avec le terrain de l'animation.

  

La partie pratique, en effet, ces stagiaires s’en réjouissent déjà. La plupart ont déjà une expérience dans l’animation. C’est le cas de Salomé, pour qui le BAFA devenait plus que nécessaire depuis qu’elle approchait de plus en plus certains jobs d’animation. Pour elle, cette théorie est « un bon rappel sur certaines choses comme les besoins des enfants, la place de l’animateur face à ceux-ci mais aussi la créativité dans les jeux ». À 23 ans, elle voit même plus loin en évoquant « une responsabilité en évoluant avec les enfants », qui lui servira indéniablement à forger son « expérience de parent ».

 

ok66Les stagiaires reçoivent une formation de lutte contre la discrimination.

 

Le sens de certains thèmes interpellent alors certains, notamment sur l’Éducation à la différence. À quoi les formateurs en charge de la formation BAFA répondent : « À la Ligue de l'enseignement-FOL 93, nous concevons le fait qu'en tant qu'animateur, nous avons un rôle dans la lutte contre la discrimination, car à un moment ou un autre, nous sommes confrontés à ce genre de problèmes. Nous mettons en place des moyens comme de petits jeux qui traitent des différences, l'idée étant de travailler sur "le vivre ensemble"

 

Ce jour-là, ces personnes reçoivent l'expérience des animateurs de la fédération. Mais ils ont tout intérêt à retenir certaines techniques d'animation, car ils seront bientôt dans la position de « garant du groupe ». Ce sera à leur tour d'éveiller auprès des enfants une « prise de conscience sur les préjugés de chacun, de dépasser cela et de construire le groupe ». Alors non, il n'est pas «"dangereux", comme s'inquiétait une personne, de montrer une photo d'une personne obèse s'il y a des obèses dans le groupe ».

 

À côté de l'accent mis sur ces savoirs, la formation comporte d'autres activités plus ludiques qui peuvent se déployer sur l'immense Parc Interdépartemental des Sports de la Courneuve. Au programme : des jeux de coopération qui ont pour but de souder le groupe. Et puis, «le matin, on s'installe en cercle et on raconte notre vie : l'un dit ce qu'il a mangé hier soir, s'il a bien dormi... L'ambiance est bon enfant », raconte Samy. Car, ce début de formation BAFA est l'occasion pour tous de s'imprégner de la dynamique de la collectivité, avant d'être eux-même le vecteur de cette dynamique. 

 

ok22Un jeu de coopération pour enfants permet d'éveiller l'esprit de groupe : ici, "le parachute" transformé en "machine à laver".

 

Crédits photo : Ligue de l'enseignement-FOL 93

Rédigé par FOL 93

Publié dans #Formations BAFA - BAFD

Repost 0
Commenter cet article