Semaines d'éducation contre le racisme-Mars 2009-Opération jouons la carte de la fraternité

Publié le 26 Janvier 2009


D'ici le mois de mars, nombre d'éducateurs travailleront sur les questions de racisme, de discriminations avec les groupes d'enfants et de jeunes qu'ils encadrent, s'appuyant pour cela sur les Semaines d'éducation contre le racisme, balisées autour du 21 mars.

Travailler sur ces questions, trouver des réponses et des explications à ces faits n'est pas toujours aisé. Les écueils et limites de l'éducatif sont vite atteints en la matière. D'autant plus qu'il faut pouvoir tenir les deux pôles du racisme et des discriminations, c'est à dire travailler tant sur la prévention des actes et propos des auteurs que sur les expériences des victimes.

C'est pourquoi, depuis plus de 20 ans, le collectif des Semaines d'éducation contre le racisme, composé d'une vingtaine d'associations et de syndicats, se mobilisent pour proposer des outils pédagogiques aux animateurs, enseignants, militants.

Dans ce cadre, la Ligue de l'enseignement propose, de nouveau cette année, l'opération Jouons la carte de la fraternité.

Sur des cartes postales illustrées de photographies, les enfants, les jeunes réfléchissent à l'écriture d'un poème, d'un message porteur de fraternité et l'envoie à une personne. La carte comporte un coupon réponse et le destinataire peut répondre au jeune écrivain pour lui faire part de son point de vue, de son soutien sur la question.

Jouons la carte de la fraternité repose sur un double objectif d’éducation populaire : l’éducation à la citoyenneté et l’éducation à la sensibilité artistique et culturelle. C’est un outil qui permet d’engager une réflexion sur le racisme, les discriminations et les représentations que l’on s’en fait.


La rédaction d’un texte personnel et son expédition à un vrai destinataire, sont de petits actes qui signifient un début d’engagement et qui peuvent déclencher une authentique prise de conscience contribuant à l’apprentissage des valeurs de la fraternité, de l'égalité, de la solidarité et de la justice …

Par ailleurs, les messages envoyés au hasard de l'annuaire font l'objet de nombreuses réponses de la part des destinataires. Et, être appuyé dans ses idées de tolérance et de fraternité par une personne que l'on ne connaît pas est sans doute le lien le plus fort qui puisse être créé par ce dispositif.


L'initiative Jouons la carte de la fraternité participe, s'intègre et fait sens avec le projet Éducation à la différence mené par la Fédération des Oeuvres Laïques de Seine-Saint-Denis (FOL 93) depuis plusieurs années. Tout au long de l'année, nous créons les conditions pour sensibiliser un maximum d'enfants et d'adultes sur les préjugés et les stéréotypes pour faire reculer les comportements de repli sur soi et de rejet de l'Autre, les inégalités et toutes formes de discriminations.

C'est donc auprès de la FOL 93 que vous pouvez dès à présent, commander des cartes postales pour vous inscrire dans ce projet.


Télécharger le dossier pédagogique de l'opération sur le site de la Ligue de l'enseignement, rubrique Laicité/diversité (www.laligue.org)


Une fois les messages et poèmes envoyés (autour du 21 mars), la FOL 93 recense les écrits et tient une sélection avec les participants pour en produire un recueil.

L'an passé ce sont plus de 3300 cartes envoyées sur le département, 290 réponses parvenues et remises aux expéditeurs et 100 poèmes sélectionnés et édités ...


Pour participer contacter Cécile SAJAS – 01.48.96.25.24 ou fol93-differences@orange.fr

Rédigé par fol 93

Publié dans #Jouons la carte de la fraternité

Repost 0
Commenter cet article